Hôtel L.A (là)Mélissa Epaminondi, Marianne Maric - 2009

Pierre poncée, gravure, couette blanche

 

Réactivation de l140 aux Arques.

l140 est le lieu de Mélissa à Montmartre. Avec Marianne Maric, elles vont y initier entre 2007 et 2009 une série de performances/expositions (rapidement rejointes par Anji Dinh-Van et Sophie Vigourous). 

 

L’une des particularité de ce lieu est sa largeur d’à peine 140 cm (l140 = 140 cm de large = un lit standard 2 places = 2 corps côte à côte = 2 unités de passage).

La relation étroite entre corps et espace qu’implique cette contrainte est au centre de la réflexion commune des deux artistes. 

Aux Arques elles retrouvent un espace de même taille : une gariotte, il s’agit d’un ancien abri de berger typique de la région du Lot.

Après y avoir dormi une nuit, elles s’approprient l’espace en nettoyant puis en ponçant le sol. 

Ainsi est mis à jour sa nature : il est constitué d’une seule et même pierre ce qui est une valeur monnayable à l’époque de ces constructions. Le ponçage en a révélé sa préciosité et sa douceur. Durant les deux mois d’exposition l’Hôtel L.A (là) est offert à l’expérimentation des visiteurs afin de dormir à même la pierre dans cette antre foetale.

Ainsi ayant vue sur le village des Arques, ils font face à cet apparent décor de cinéma. Le lit est orienté au Nord du fait de l’inclinaison de la pierre, les yeux rivés sur les initiales gravées « L . A », et sur les étoiles.